La marque de patron qui monte : Dessine-moi un patron

Aujourd’hui, Cousette a souhaité vous faire découvrir la nouvelle marque de patrons Dessine-moi un patron, qui a rejoint notre sélection dernièrement. À l’occasion du lancement de son tout dernier patron, Sirocco, découvrez l’histoire de cette marque qui nous parle par son humanité !

Cousette a déjà eu l’occasion de collaborer avec Émilie, fondatrice et créatrice multi-talent : elle a eu la gentillesse de tester pour Cousette le tissu Bloom pour sa blouse Dahlia et l’Abstract Mountain Blue pour sa blouse Violette.

 

La blouse Dahlia
La blouse Dahlia

 

La blouse Violette
La blouse Violette
Débuts fulgurants dans la couture

Émilie n’est pas née dans la couture, elle est tombée dedans. Chirurgien-dentiste, c’est en fait à la naissance de son second enfant qu’elle s’est intéressée à la couture – enfin, plus précisément, au fait de mettre en forme ces modèles qu’elle imagine et dessine. Elle débute des cours de couture il y a seulement 1 an et demi : coup de cœur pour l’activité, l’univers et la communauté couture ! Comme quoi, avec du talent et de la motivation… Ou est-ce suffisant ?

L’aventure Dessine-moi un patron

À l’initiative d’un concours sur l’entreprenariat féminin, organisé par la marque Clinique, Émilie se lance et crée Dessine-moi un patron. Visionnaire, Émilie s’est basée sur ses propres envies pour constituer ce qui serait sa « garde-robe idéale », qu’elle définit comme « des vêtements féminins sans ostentation, mais avec un détail qui marque et se remarque (un décolleté, une ligne marquée, un petit col, une jupe un peu courte), et j’espère proposer aux couturières une vision moderne de la mode à confectionner soi-même ».

 

Robe Tulipe
Robe Tulipe
Inspirations

Émilie a une solide culture couture, et notamment haute couture : Alexander McQueen, Raf Simons pour Dior, Valentino et ses robes poétiques, les lignes affutées d’Isabel Marant, Hedi Slimane pour Yves Saint-Laurent, ou encore les modèles crées par Jeanne Lanvin… Pour Émilie, tous ces créateurs incarnent une incroyable modernité et l’univers des ateliers, du travail artisanal de la matière, la fascinent.

Et sur internet ?

« Pour les blogs, j’aime évidemment beaucoup Make my Lemonade : ludiques, sucrés, acidulés, les modèles de Wear Lemonade sont adorables. Je suis aussi assidument WISF (qui rapproche une œuvre d’art et une image de mode de façon troublante). Le blog de Miss Pandora est très inspirant, avec un parti pris esthétique marqué, et par ailleurs j’en apprends un peu sur ce monde haute couture qui me fait rêver par le blog Café Mode de Géraldine Dormoy.

 

La veste Camelia
La veste Camelia

 

Le style Dessine-moi un patron

« Pour mes modèles, j’essaie de concilier ce fameux twist qui va lui donner de la personnalité, et la capacité à le monter. Et surtout j’aime que le modèle permette de s’y projeter afin de le décliner et se l’approprier. Cela fait partie de mes petits bonheur de découvrir les réalisations des couturières, car elles n’en finissent pas de me surprendre et me redonnent envie de coudre mes propres patrons avec un œil neuf ! Pour résumer, la ligne conductrice serait féminité modernité et couture ! »

Comment naît un patron

« Pour créer, je pars d’une envie, je fais beaucoup de dessins pour faire vivre et décliner cette envie, et quand je pense toucher au but, j’attaque les toiles et les prototypes. Parfois cela me mène ailleurs car il n’est pas évident pour moi de faire parfaitement le lien entre mon dessin et mon vêtement. Mais ce sont souvent ces toiles qui concrétisent le vêtement que j’avais en tête ! »

 

Violette Robe
La blouse Violette, ici en version robe

 

Le tout nouveau patron

Avec 6 modèles déjà lancés, cette marque qui a 5 mois seulement nous propose aujourd’hui un 7ème patron : le top Sirocco – et Émilie nous confie que 2 autres sont actuellement en phase de prototype… À suivre !

« Le nouveau patron Sirocco a été pensé pour proposer un joli top, aisé et rapide à monter, et qui selon votre choix de tissu et de bouton se déclinera en top confortable et élégant de tous les jours, ou en petit haut sophistiqué à la ligne sobre pour le soir. »

 

Sirocco
Un col bien échancré pour le Sirocco

 

Il comporte une large encolure bateau devant, qui se prolonge dans le dos par un décolleté accentué. Et 2 petites pattes, surmontées par un joli bouton, viennent agrémenter le revers de l’emmanchure (ce fameux petit détail qui marque et se remarque). Une petite astuce de montage apporte un fini net et élégant à ce top, et une propreté d’exécution assurée partout (encolure et emmanchures) : bref, des finitions nickel.

« Je voulais pour ce nouveau modèle quelque chose qui annonce les beaux jours, et qui soit selon le tissu très décontracté ou très habillé ; j’espère y avoir réussi. »

 

Le Sirocco en version robe
Le Sirocco en version robe

 

Et plus tard ?

« J’ai beaucoup d’envie et d’idées de patrons mais pas assez de temps pour tous les tenter et les lancer. J’adorerais lancer un tissu car les étoffes et le travail autour me passionne, de même bien sûr que le dessin de motifs. J’adorerais collaborer de façon “active” en travaillant sur un modèle avec une marque de chapeaux ou d’accessoires , mais j’ai aussi une passion honteuse pour les sacs à main et les chaussures…Mon rêve de jeune femme qui galérait en cours de dentaire était d’être styliste, artiste peintre et photographe et Dessine-moi un patron m’a permis d’assouvir un peu tout cela (je fais toutes mes aquarelles de visuels, je fais souvent mes photos seule au retardateur, et j’ai ma marque de patron!). Mais plus sérieusement en ayant un 1er “vrai” métier, une famille avec 2 enfants, il m’est difficile de me projeter plus loin et j’ai déjà un peu de mal à réaliser ce que je vis par le biais de Dessine-moi un patron.»

Merci Émilie pour cet entretien et longue vie à ta marque !

Et vous, avez-vous testé les patrons Dessine-moi un patron ?

 

 

Répondre