How to do fashion, la nouvelle marque de patron dannois

Vous l’avez bien repérée, la nouvelle marque HOW TO DO FASHION qui a rejoint la sélection de Cousette a l’air de bien vous plaire !

 

blouse-kastrup

 

 

Notre site est pour l’instant son seul distributeur en France ; nous avons craqué pour son univers et avons eu envie de lui donner de la visibilité. Nous vous présentons Nanna, la créatrice dannoise, qui nous explique plein de choses intéressantes sur sa marque, ses inspirations, son parcours :

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Vous avez une formation de modéliste et avez travaillé dans le secteur de la mode, pouvez-vous développer ? Avez-vous par exemple travaillé dans l’industrie textile ou dans de petits ateliers ?

J’ai travaillé dans l’industrie textile pendant presque la moitié de ma vie. J’ai débuté à 16 ans et j’ai exploré différents secteurs – que ce soit avec des petites start up, des créateurs avant-gardistes, des entreprises plus commerciales ou des compagnies orientées sur le sur-mesure. Il y a environ 10 ans, je suis retournée à l’école… pour me former sur la construction de patrons, de façon plus spécifique ! C’est à ce moment-là que le rêve de monter ma propre boîte de patrons a commencé à germer. Je n’ai jamais trouvé exactement ma place dans l’industrie textile, notamment en raison du rythme beaucoup trop rapide de celle-ci. Et ce que j’aime dans les vêtements, ce sont ces petits détails, une structure parfaite et bien pensée, ainsi que des tissus de grande qualité. Peu de produits vestimentaires actuels peuvent correspondre à tous ces aspects, le tout dans une gamme de prix abordable pour la plupart des consommateurs.

Mon idée, en débutant HOW TO DO FASHION, était de proposer une ligne de patrons de grande qualité, avec des lignes féminines et chics. Un concept accompagné de la possibilité pour les clientes d’apprendre de nouvelles techniques selon le patron (vous pouvez voir ces vidéos sur ce lien) ; c’est pourquoi j’ai créé des instructions de couture en ligne. J’investis beaucoup d’efforts dans la création des patrons, leur emballage et le papier sur lesquels ils sont imprimés, car j’aimerais que ceux-ci composent une collection basique, une sorte de bibliothèque de patrons bien ajustés. J’aime l’idée de mixer différents patrons pour varier ou créer une nouvelle tenue.

Votre inspiration : pourquoi le vintage ? Est-ce une question purement esthétique ? Ou est-ce, par exemple, une référence à une époque où la confection n’était pas synonyme de production de masse ? Ou est-ce pour la qualité de la coupe ?

Je m’inspire du vintage principalement parce que la féminité y est autorisée. Les vêtements reflétaient quelque chose de plus personnel. Une robe était faite pour une femme, pour lui aller à la perfection. Aujourd’hui, on ne se préoccupe plus tellement de la coupe et du tombé, il s’agit plutôt de pouvoir s’offrir une nouvelle garde-robe à chaque saison – un gaspillage de ressources et d’argent, selon moi. J’aime faire mes propres vêtements et ma garde-robe est donc composée de pièces maison ou vintage.

Ce que je voudrais aussi, c’est que plus de femmes apprennent cette magie de fabriquer ses propres vêtements. La sensation incroyable d’enfiler une robe ou une veste faite juste pour soi. Quelle fierté quand on regarde un vêtement fait soi-même ! Et bien sûr, la satisfaction dans le processus lui-même : pour moi, coudre c’est comme une séance de méditation, et je sais que de nombreuses personnes ressentent la même chose.

 

manteau-london

 

Quels sont les tissus que vous préférez travailler, et lesquels sont les plus adaptés pour la réalisation de vos patrons ?

Tous mes patrons sont pensés pour être réalisés en tissu, mais certains peuvent être réalisés en maille jersey. Par exemple, pour le patron Kastrup et l’ensemble Vanløse, j’aime bien travailler avec des étoffes tissées. Je pense que c’est ce qui convient le mieux à mon univers. J’adore les fibres naturelles : les reflets et le toucher luxueux de la soie, la sensation fraîche qui rappelle l’été d’un coton de bonne qualité, ou encore la chaleur et la douceur que peuvent apporter une laine. En ce moment, je fais une fixation sur les jacquards !

 

sin-titulo

 

Merci Nanna ! Longue vie à HOW TO DO FASHION !

Répondre